Peuple atikamekw

C’est en 2010 que j’ai pour la première fois posé le pied dans le territoire ancestral Atikamekw.
Situé à 4h au nord de Montréal (Québec), au sud de la forêt boréale, la communauté de Manawan est à 90 km du dernier village québécois.
En empruntant un chemin de gravelle, transformé en piste enneigée l’hiver, la piste forestière amène au cœur de ce que les Atikamekw appellent le « Nitaskinan » : le territoire.

Quasiment adoptée par une famille locale, j’ai réalisé une dizaine de séjours dans cette communauté en 6 ans, afin de comprendre en profondeur la définition de la « vie en réserve fédérale », des effets du colonialisme, de l’espoir et de la résilience des habitants qui n’ont jamais cessé de porter un amour sans borne à leur terre. C’est à Manawan que j’ai expérimenté pour la première fois le potentiel de la photographie comme outil de soutien à l’expression de la fierté identitaire.

Date:

Mayoke Photography

La création documentaire au service des communautés humaines.

Nos histoires sur Instagram

@ MayokePhoto